You have activated a Bronze+ WP Symposium feature, but you have not entered your Activation Code. Get one on the Membership page on the WP Symposium website.

Archive for 8 mai 2012

Actualités de l’audio semaine 21

Written by genyseb2 on . Posted in Audiologie, DISTRIBUTEURS, Revue de presse

Un petit topo de ce qui se dit sur le web audio !

Une pincée de politique pour commencer…

Pour commencer : le dépistage néonatal qui passe en force par arrêté ministérielle. Suite aux nombreux rebondissants, traduisant une crispation des politiques sur l’article 25 de HPST, le dépistage précoce des troubles de l’audition est adopté. Et vous, qu’en pensez vous ?

%POLL_21%

Autre actualité, lié à une décision politique, la classe PONTO (implant ostéo-intégré d’oreille moyenne) de la société oticon médical a reçu un avis favorable de la HAS ; agence qui statue sur la validité et le service médical rendu des dispositifs médicaux.

Un soupçon d’éco…

Quand AMPLIFON rit (+3,9 % au premier trimestre), AUDIKA pleure (-5,6 % au premier trimestre)… L’exposition uniquement franco-italienne du champion boursier français de l’audioprothése nuit à son chiffre d’affaire qui se replit à 25 Millions d’Euros. Le contexte politique, économique et climatique du premier trimestre n’a pas jouer en la faveur d’AUDIKA.

… et surtout quelques petits infos technicoscientifiques glanées sur le net !

L’exposition répétée à des niveaux de l’odre de 70 dB SPL peut provoquer à long terme une réduction de l’activité neuronale du système nerveux auditif. Cette altération provoque une réduction de l’intelligibilité, sans provoquer de lésions aux niveaux périphériques (audiométrie, PE du tronc cérébral et OEAP normaux !). Cette modification de l’activité du cortex auditif provoque une réorganisation de la carte tonotopique (augmentation de l’activité en dehors des zones fréquentielles sur exposées !). Bref, une personne se plaignant de moins bien entendre avec un audiogramme plat entre 0 et 20 dB peut tout de même souffrir de problème d’intelligibilité (à quand des tests plus sensibles ? ; cet article me fait penser au syndrome de king koperski).

It has become increasingly clear that even occasional exposure to loud sounds in occupational or recreational settings can cause irreversible damage to the hair cells of the cochlea and the auditory nerve fibers, even if the resulting partial loss of hearing sensitivity, usually accompanied by tinnitus, disappears within hours or days of the exposure. Such exposure may explain at least some cases of poor speech intelligibility in noise in the face of a normal or near-normal audiogram. Recent findings from our laboratory suggest that long-term changes to auditory brain function—potentially leading to problems with speech intelligibility—can be effected by persistent, passive exposure to more moderate levels of noise (in the 70 dB SPL range) in the apparent absence of damage to the auditory periphery (as reflected in normal distortion product otoacoustic emissions and auditory brainstem responses). Specifically, passive exposure of adult cats to moderate levels of band-pass-filtered noise, or to band-limited ensembles of dense, random tone pips, can lead to a profound decrease of neural activity in the auditory cortex roughly in the exposure frequency range, and to an increase of activity outside that range. This can progress to an apparent reorganization of the cortical tonotopic map, which is reminiscent of the reorganization resulting from hearing loss restricted to a part of the hearing frequency range, although again, no hearing loss was apparent after our moderate-level sound exposure. Here, we review this work focusing specifically on the potential hearing problems that may arise despite a normally functioning auditory periphery.

Les commentaires récents

José SCANDELLA

|

Ce style de vente est à déconseiller sincèrement. Surtout pour de l’appareillage auditif qui est malgré tout encore coûteux Siemens I pure à 1290 euros pièce! cela fait quand même 16000,00 F, (gym euro /francs)
par ailleurs, impossible de laisser des commentaires sur le site.
Egalement, vous ne rencontrez le vendeur qu’à la commande et 8 jours après pour l’achat ! ensuite pour des problèmes de panne au bout de 8 jours! une bonne dizaine de mails,des messages sur répondeur, bref j’ai attendu 3 mois! je ne suis pas le seul dans ce cas. je recommande plutôt l’achat chez un audioprothésiste, que vous pouvez rencontrer en passant au magasin. le cas présent, ce sont des permanences qui doivent être assurées suivant des jours précis, mais la grille est toujours baissée (avenue très commerçante à Toulon) ( les autres boutiques témoignent) et on prétexte être en déplacement ! je regrette d’être passé par ce système. Je suis ancien correspondant de la mutuelle hospitalière la MNH. Mieux vaut aller chez un audioprothésiste qui est présent et qui vous suit, c’est essentiel .

xavdelerce

|

Non, DSL n’est pas une méthodologie assez mature encore…
Oeufs, farine, sucre vanillé, vin blanc, pastis: lou pastis Gascoun… boudiou ! Voilà une méthodologie qui marche !

xavdelerce

|

Marrant de voir qu’en 5 ans, tous les liens sont « morts »… Le net a la mémoire bien courte et bien longue à la fois !

MOREL

|

Bonjour, je réalise mon mémoire de fin d’étude d’audioprothese sur les piles rechargeables et votre article m’a beaucoup intéressé …
Je peux vous poser quelques questions par mail si possible ?
en vous remerciant et dans l’attente de vous lire

bien cordialement

Instagram @Audioprothese