You have activated a Bronze+ WP Symposium feature, but you have not entered your Activation Code. Get one on the Membership page on the WP Symposium website.

Facebook le refuge des rebelles contre la prise de participation de PHONAK Chez AS !

Written by genyseb2 on . Posted in DISTRIBUTEURS, PHONAK

FACEBOOK le génial réseau social d’environ  milliard d’utilisateurs permet aux audioprothésistes d’entrer en résistance. un groupe a été ouvert par un petit groupe de « rebelles » !

Pour vous inscrire :

on.fb.me/MY2LNg

Trackback from your site.

Comments (15)

  • stansolo

    |

    et moi et moi, je peux jouer ?
    (alexandre stanimirovic sur FB)

    Reply

  • leblanc gilles

    |

    vous pourriez m’inviter à la petite fête!

    Reply

    • leconcombremasqué

      |

      fait !

      Reply

  • stansolo

    |

    Quel intérêt du groupe « secret » ?
    Au contraire, il faut faire éclater à la face (du monde) ce mécontentement non ?

    Reply

  • bricedebrest

    |

    Ca sert à quoi un groupe « secret » qui s’affiche avec 1/4 des audios ?
    Il suffit de douze personnes pour trouver un traitre…

    En revanche ce serait bien de leur dire de voter (ça vaut ce que ça vaut) sur le petit sondage mis en ligne par Sébastien Gény.

    650 votes ça aurait de la gueule non ?

    Reply

      • xavdelerce

        |

        Mais ce sont deux choses différentes:
        – contre une « dérive commerciale » de la profession
        – contre SONOVA et lettre ouverte à son PDG

        Vous pensez envoyer cette lettre ouverte aussi à AUDIKA, AMPLIFON, etc. ? A tous les audios à partir de deux centres, trois, dix ?

        La « dérive commerciale » est dans ce cas autant de la responsabilité des praticiens que des grosses chaînes, ou fabricants maintenant.
        J’ai peur que ce genre de chose fasse « On ne voudrait pas de SONOVA sur le marché de l’adaptation parce que l’on était bien entre nous comme ça ».

        Il n’y a pas de demie mesure dans le « non-commercial ». Si on décide de ne plus être « commerçants » et donc inscrits au registre du commerce, nous allons donc passer en profession para-médicale, avec (peut-être) un conseil de l’ordre qui sera chargé de dissoudre les groupements et autres multi-propriétaires (bon courage…). Un centre/un diplômé. Pourquoi pas, mais cela me semble illusoire au vu de la situation actuelle. Il est vrai que pour reprendre en exemple la situation suisse, il semble toujours beaucoup plus facile de déréguler que d’encadrer strictement et de réguler…

        Les « 650 audios » qui ne veulent pas d’un nouveau concurrent en la personne de SONOVA (et qui veut un nouveau concurrent, dans tous les domaines d’activité ?), sont-ils tous prêts à s’engager totalement dans une vraie voie non-commerciale et donc à signer une pétition pour une profession à deux niveaux (je n’ai pas dit « vitesses », mais presque…):

        1/ Audio unique sur son centre. Pas de pub, pas de multi propriété. Soumis à un conseil de l’ordre. Prestations REMBOURSEES par les OCAM.
        2/ Audio « chaîne » ou « groupe ». Secteur libre de contraintes. Prestations NON REMBOURSEES.

        Choisissez votre camp.

        Ca, oui, comme pétition, ça aurait « de la gueule » !

        Reply

        • Etienne.B

          |

          la page facebook va devoir être transféree, est ce que vous accepteriez d’accueillir les débats ici?

          Reply

          • genyseb2

            |

            Why not ! Appelez moi !

            Reply

        • Bricedebrest

          |

          Xav,

          Pour ce qui est de la « dérive commerciale », tt à fait d’accord, cela n’a pas grand chose à voir avec Sonova en particulier. Le problème de Sonova c’est plus un problème de concurrence (que tu décris mais aussi de risque de création d’oligopole avec 3 fournisseurs et qq miettes) , enfin c’est trop long à décrire ici et ce n’est pas le lieu.

          Sinon, j’aime tes idées et celles-ci me paraissent plutôt novatrices … mais… il y a un hic !
          Dans un contexte de déremboursement généralisé au profit d’assureurs privés et de contrat obligatoires par les employeurs, comment serait-il possible d’obliger les OCAM à rembourser chez ceux qui ne font pas de pub et à ne pas rembourser chez les autres.
          Le RO, je dis pas, c’est possible mais les autres ?

          alors voila : je voterais 1) mais à deux conditions, la première est de pouvoir avoir un-e audio salarié pour assurer qd je suis en congé (5 semaines dans l’année). La deuxième-troisième est la certitude que les OCAM rembourse mon travail sans m’imposer de prix.

          Reply

          • xavdelerce

            |

            Je me demande quel serait le pouvoir des assureurs face à une organisation légale de la profession, type conseil de l’ordre. Toute négociation ne pourrait se faire qu’avec cette représentation, alors qu’aujourd’hui, les assureurs négocient audio par audio. Ils ont out à fait compris le « diviser pour régner », et qui est gagnant à long terme dans un deal Kalivia/audio tout seul ou Santéclair/idem ?
            Une instance unique de négociation serait une vraie force face à ces groupes.
            Concernant le remboursement, un si faible remboursement des caisses d’assurance maladie aurait du mal à justifier un blocage de nos prix. Et encore une fois, une instance représentative légitime et puissante, parlant d’une voix au nom de tous, devrait nous assurer un poids, même modeste, lors de négociations.
            Pour ce qui est de l’organisation des congés, j’ai souvenir de mon père, kiné, qui fermait son cabinet ou au mieux trouvait un remplaçant qui de toute façon était rémunéré sur 100% des actes effectués. Quand il n’était pas logé à titre gratuit… Mais bon, on n’en est pas là !

            Reply

  • davidou37

    |

    On doit être invité par un des participants pour rentrer dans le groupe. C’est un groupe secret!!! Tin tin tin!!! ^^

    Reply

  • Abc

    |

    Dead link ?

    Reply

Leave a comment

Les commentaires récents

xavdelerce

|

MAJ

Anonyme

|

Bonjour Xavier,
Merci pour ta question très pertinente.

Je ne pense pas que cela ait été fait car il faut savoir utiliser, à la fois, la liste de recrutement et le TEN TEST.

Pour ma part, je ne pratique (malheureusement) pas, pour l’instant, le TEN TEST et ceux qui pratiquent le TEN TEST ne connaissent peut-être pas l’existence de la liste de recrutement.

Sans aucun doute un très bon sujet de mémoire pour un étudiant de troisième année.
J’espère que ta question va susciter une (ou plusieurs) recherche en ce sens

xavdelerce

|

Bonjour Jean-Yves, et merci pour toutes tes remises à niveau.

Une éventuelle corrélation a t-elle déjà été recherchée entre un mauvais résultat au test de recrutement et un TEN Test positif ?

Jean-Yves MICHEL

|

Bonjour Xavier,
Merci pour tes questions.

1/ Le Professeur LAFON écrit, pour la liste cochléaire émise en exploration du champ auditif, en page 141 de son livre « le test phonétique et la mesure de l’audition » :
« La mesure est effectuée pour chaque oreille séparément, si la surdité est asymétrique, elle peut-être faite en biauriculaire pour deux courbes tonales identiques ».
Donc on peut comprendre que l’émission puisse être faite au casque.
J’ai choisi le champ libre car cela me permet de visualiser le gain prothétique vocal (différence entre le nombre d’erreur phonétique sans appareil versus avec appareil) alors que je ne le pourrai pas si la liste avait été émise au casque.
A l’appui de mon option champ libre je peux citer l’exemple en page 201-202 du Bulletin d’Audiophonologie année 1972 Volume 2 « Le Test Phonétique Théorie et Pratique » :
« …Atteinte auditive bilatérale d’étiologie inconnue. La perte moyenne est de 60 dB à droite comme à gauche. Appareillage biauriculaire par deux contours d’oreille. Le test phonétique montre une nette distorsion liminaire avec cependant une atteinte du champ auditif puisque l’on trouve à droite et à gauche une distorsion de 6 à 10% à 100 dB. L’usage des prothèses est bon, il ne reste que 4% d’erreurs avec les deux contours d’oreille 18% et 16% respectivement à droite et à gauche avec chaque contour utilisé isolément. Ce résultat montre que lorsque la distorsion n’est pas trop importante l’appareillage des deux oreilles séparément par contour améliore très nettement la perception de la parole (erreurs réduites des trois quart)… »

2/ Je balaye systématiquement, sans appareil, de 90 dB SPL jusqu’à 40 dB SPL sauf si avant 40 dB SPL j’atteins les 100% d’erreurs phonétiques, auquel cas je m’arrête là évidemment. Avec appareil, j’émets à nouveau les mêmes éléments aux mêmes niveaux. Je n’ai donc pas d’intensité de « départ » calculée à « seuil 2K + 10dB » ou autre.

3/ J’accorde une importance aux hauts niveaux (80 – 90 dB SPL) car il me semble important que mon appareillage ne génère pas plus d’erreurs phonétiques que ce que la personne en fait sans appareil. Je le vérifie donc.

J’espère avoir répondu à tes questions.

JYM

Instagram @Audioprothese

 
Good dorm room pranks
Memorizing a speech
Writing a essay
College essay writing
Grammar and writing
Berkeley english department
All free essays
How to write an analytical essay
How to write your college essay
How to write an amazing college essay
How to write a essay in apa format
How to write an literary analysis essay
Write my dissertation
Cyber bullying essays
Essay on terrorism
Death penalty papers
Marketing essays
Buy homework
Essays about death penalty
Blog writers
Resumewriting
Professional resume service reviews