Sur fond de loi HPST, Voici le rapport HENART, parlementaire de Meurthe et Moselle, qui propose de rémèdier à la crise démographique annoncée de la population médicale, par la création de professions paramédicales intermédiaires à BAC + 5. La lecture du rapport met en évidence une connaissance approfondie des relations entre professionnels de santé et des relations de pouvoir au sein de l’organisation des soins. Le rapport fait preuve de beaucoup de diplomatie et propose une approche métier et de consolider les métiers déjà existants (métiers dits « socles ») par le biais d’une délégation de compétences (de façon très précises). Le rapport rappel que des initiatives locales, appelées « Coopération entre professionnels de santé : Élaboration d’un protocole de coopération » prévu par l’article 51* de la loi HPST et validées par les ARS, seront à l’origine des futurs délégations de compétence et nouveaux métiers. A noter, que le rapport s’intéresse à notre profession (page 48). SG ______________________________________________________________________________________________ Le rapport HENART – coopération entre les professionnels de la santé. [download id= »1″]
N’hésitez pas à revenir visiter cette page. De nouvelles infos seront ajoutées relatives à l’article « 51 ».

Combien de fois ai-je entendu cette litanie ? « Mon voisin a un appareil, il ne le porte jamais. » « Ma cousine a été équipée et elle laisse son appareil dans un tiroir. » « L’ami d’un ami ma dit que les aides auditives ca marche pas (et en plus ca coute cher). »
La perle c’est cette dame qui un jour m’a déclaré : « je connais 23 personnes appareillées, il n’y en a qu’une seule qui est contente ! »