…de ce type d’intra-auriculaire souple (silicone) qui permettait d’obtenir un meilleur confort de port ; le brevet : http://www.google.com/patents?id=aKQLAAAAEBAJ&printsec=abstract&zoom=4&hl=fr#v=onepage&q&f=false. Le concept était, techniquement, séduisant. En effet, l’électronique de l’intra-auriculaire était enrobé de silicone, en se basant sur une coque réalisée sur mesure, conforme à l’empreinte fourni. Ce processus industriel nécessitait une salle blanche pour éviter toute contamination par des poussières lors de l’étape d’enrobage.
 

Ceci n’est pas un publi-communiqué, mais blog-audioprothesiste ne pouvait pas passer à coté de la sortie de SONALTOA (ok, elle est super nulle celle-là !). Nous ne pouvions pas passer à côté de la magnifique prestation de C. AUBERT et E. BOUGEROLLES… qui ont quand même l’air de souffrir un tout petit peu (j’espère qu’ils me pardonneront :-)). En tout cas, bravo à l’équipe #OTICON pour leur dynamisme, leur goût du risque 🙂 et pour ALTOA, dont le concept « holistique » semble plein de promesses !