L’article « LAFON 2 Le mécanisme d’intégration » permet de saisir qu’à chaque instant, en comparant le message auditif qui nous arrive avec tout ce que nous avons mémorisé depuis notre enfance, nous l’identifions s’il correspond à quelque chose de déjà mémorisé et nous l’interprétons comme du bruit s’il ne correspond à rien de mémorisé.