Auteur : xavdelerce

Vous êtes en vacances,

Mais vous êtes hyperactifs,

Vous n’arrivez pas à décrocher,

Vous aimez la cuisine,

Vous traîniez en Suisse (mais que faisiez vous donc là bas, bédite gauguin ?!!),

J’ai donc dégoté pour vous cette fameuse (pour les initiés) recette valaisanne, spéciale audioprothésistes boulimiques qui voyez le taf partout :

Je n’ai pas essayé, ça ne semble pas particulièrement light, commentaires bienvenus.

😉

Il s’agit ici de montrer ce qu’il est possible d’obtenir comme informations sur le fonctionnement d’appareils auditifs actuels, et de mettre en évidence qu’à performances égales, le choix prothétique a toute sa place, pourvu que nous puissions appréhender toutes les subtilités des technologies qui nous sont offertes.

Continue reading

Ou comment hameçonner un lecteur avec un bon titre !

La côte bretonne, un coup de foudre, deux oreilles… un coup de foudre auditif. Comment pourrait-on traduire cela ? « Love at first sound » par exemple ?

C’est déjà pris !? Mince !

Continue reading

Une époque formidable

En dehors d’une actualité bien chargée en cette fin d’année, et quelques points qui mériteraient qu’on s’y attarde (et on s’y attardera…), je partage ici avec vous mon émerveillement pour les performances technologiques actuelles.

Il s’agit d’une aide auditive récente, mais (même) pas le haut de gamme de la gamme…


Continue reading

Bon, c’est toujours la même chose… je suis en retard j’avais autre chose à faire, et j’ai un peu laissé traîner ce troisième (et dernier !) billet sur l’incertitude en audiométrie vocale.

Alors nous allons tenter d’appliquer les problèmes d’incertitude vus dans les premier et second billet, mais cette fois ci, en audiométrie vocale DANS LE BRUIT ! Je l’écris en gros parce qu’il me semble que ça fait plus bruyant… non ? passons…

Après moult réflexions et quelques années de pratique, je crois qu’il faut casser un mythe sur l’audiométrie vocale dans le bruit : perdons toute idée de référence par rapport à une courbe de « normalité » absolue, sauf à avoir au préalable étalonné votre cabine avec des sujets normo-entendants (on verra comment). Mais peut être va t’il falloir s’habituer à raisonner en « relatif » (condition B versus condition A), on verra comment aussi…

Continue reading

Suite à la mise en place progressive du RAC0, un texte de loi du 21 juin 2018 vient commencer à clarifier les notions de classes I et II ainsi que le suivi et les conditions de suivi. Vous constaterez que cela devient très qualitatif pour les patients, certes, mais surtout qu’est introduite la notion de suivi bi-annuel « tracé » (par la carte vitale) et de « label de qualité » (type AFNOR).

Voici le lien vers la définition des classes et des prestations de suivi minimales : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=8A11FCF747A2D326A357D72868CA4DD6.tplgfr36s_2?cidTexte=JORFTEXT000037086670&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000037085949

Et voici le lien vers la limitation progressive des prix de vente et modifications des remboursements : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=8A11FCF747A2D326A357D72868CA4DD6.tplgfr36s_2?cidTexte=JORFTEXT000037086682&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000037085949

 

Beaucoup de nouveautés, mais finalement rien d’insurmontable ou de très nouveau pour un audioprothésiste indépendant qui n’a que son travail et la qualité de son travail pour se faire connaître et reconnaître. De la paperasse, ça oui…

Je relève pour ma part :

  • le rôle accru de l’ORL (prescription quasi-obligatoire par ses soins)
  • le plafonnement en classe II pour les enfants
  • le traçage du suivi bi-annuel
  • les tests minimaux à effectuer
  • l’introduction du RECD (!!!) dont la définition est d’ailleurs erronée et bien floue (car ça n’a de sens que si on teste aux inserts !)
  • le remboursement des piles
  • etc.