Catégorie : Astuces sur les appareils

Il est utile aujourd’hui de tester la performance des aides auditives possédant plusieurs microphones. Aujourd’hui près de 30 % des aides auditives vendues possèdent plus d’un microphone ! Il est simple de déterminer si les microphones sont compensés ou pas.

Pour ce faire placer le patient à 0° de l’enceinte de votre champs libre, mesurer et enregistrer la réponse in situ appareillée (REAR)en mode omnidirectionnel avec un niveau d’entrée de 65 dB SPL. Puis sans modifier les réglages passer en mode directionnel. Si au même niveau de stimulation les REAR sont superposables alors l’aide auditive dispose d’un microphone à compensation des basses fréquences.

Dans le cas de surdités supérieures à 40 dB HL dans les graves, le manque de compensation peut provoquer une baisse de l’audibilité. A vérifier absolument pour les surdités de type II et plus !

Dans le cas d’un appareil à microphone directionnel non compensé, il semble bon pour les surdités importantes de créer un deuxième programme avec un réglage améliorant le manque de basses fréquences.

Ne pas hésiter à passer aux embouts sur mesure pour les RITE OU RIC quand il existe des problèmes de maintien dans le conduit auditif. Ne pas oublier de systématiquement utiliser une mesure in situ en cas d’obturation du conduit auditif pour 2 raisons dans le cas des écouteurs déportés :
1 – L’obturation du conduit auditif qui dans le cas d’embout serré et long peut entraîner une réduction de – 30 dB max sur le 2 KHz.
2 – La distance écouteur/tympan qui peut entraîner une augmentation du gain sur le médium quand la distance est courte.

Bienvenu

Bienvenu chez Blog-Audioprothesiste.fr !

Qui Sommes nous ?

Contactez nous !

Je contacte Sébastien
Je contacte Xavier
Je contacte Jean Michel