Catégorie : Capacités cognitives

Librement inspiré d’un article dans la langue de Shakesp… Churchill (Shakespeare en a marre 🙂 même si l’article émane d’une fac Américaine…)

On s’en douté, on le supputait… Que dis je … on le subodorait ! et oui, notre bon vieux cerveau ose se rabougrir avec l’âge… Glups me direz vous ! Vous avez raison ! Mais ce qui est nouveau (enfin depuis le 22 Janvier dernier), c’est qu’une équipe Américaine de Baltimore, spécialiste du vieillissement (), a découvert, au travers d’une étude longitudinale sur une décade, que le cerveau se rétrécit d’autant plus vite que vous n’avez pas pris la décision de compenser votre perte auditive ! Stupéfiant !

Comme je le disais plus haut, on l’avait reniflé, c’était dans l’air… Mais les résultats de cette étude sont troublants, voir inquiétants… 126 participants ont été étudiés de fond en comble (IRM, audiogrammes et que sais je encore :-)). Au départ, la cohorte comportait 75 « bienentendants » et 51 malentendants, ayant une perte auditive moyenne d’au moins 26 dB.

cerveau cognitif perte auditif audioprothésisteLes résultats sont cinglants :

  • les malentendants ont vu une accélération du taux d’atrophie corticale par rapport aux normo-entendants.
  • il a été reporté que les malentendants perdaient 1 cm3 (sic !) de tissus cérébrales par an de plus que les normo-entendants… re glups.
  • les zones corticales les plus touchées chez le malentendant se situait au niveau du gyrus temporal (inférieur, médian et supérieur), soit la zone qui encode la parole et les sons.

Les scientifiques, menés par le Docteur Frank Lin, expliquent que ces événements sont dus à un appauvrissement/atrophie (re re glups) du cortex auditif, suite à un manque de stimulations sensorielles. Ils embrayent en nous expliquant que cette réduction corticale du lobe temporal inférieur se retrouve dans les premiers moments des déficits cognitifs du sujet âgé (y compris dans le cadre d’une maladie d’Alzheimer…).

impact de la perte auditive

 

figure 2 | conséquences de la perte auditive, Dr Frank Lin http://bit.ly/1fU657w

Frank lin explique, à l’aune de ses découvertes, qu’il est URGENT de traiter la perte auditive au lieu de l’ignorer… Avant d’ajouter que si la perte auditive contribue potentiellement à des différences visibles à l’IRM, il est préférable de traiter l’audition avant que les structures du cerveau se modifient irrémédiablement… A bon entendeur.

C’est quand même la première fois que le mot atrophie est évoqué (assez effrayant d’ailleurs !). Un argument supplémentaire qui plaide en faveur de l’appareillage précoce !

Article source  (en) http://bit.ly/1eO0pdh

Bienvenu

Bienvenu chez Blog-Audioprothesiste.fr !

Qui Sommes nous ?

Contactez nous !

Je contacte Sébastien
Je contacte Xavier
Je contacte Jean Michel