Catégorie : protection de l’audition

Eh non, ce n’est pas un sujet syndical que je vais aborder (vous êtes des esprits tordus !!).

Je vais vous parler d’une belle invention, sortie de cerveaux très puissants : le canon anti-émeute.

En effet, les chercheurs de la société ArmyTech, fabricant de matériel de sécurité et défense, ont mis au point un canon à air comprimé dont le but est de produire des séries de détonations si puissantes qu’elles atteignent 140dB (SPL ?) à 30m, mortelles à 10m par effet blast…

Raffinement suprême, le fabricant étudie une version coudée de son canon pour le planquer à un angle de rue, j’imagine.

La « clientèle » à qui s’adresse cet engin : les émeutiers, manifestants, groupes « hostiles » de tout poil… qui ne savent pas se tenir.

Le but est donc de créer un traumatisme sonore susceptible de disperser les vilains.

Qu’une telle chose soit utilisée dans le cadre d’actions militaires, passe encore, on peut se dire que cela fait partie des risques encourus et assumés ; que des populations civiles risquent un traumatisme sonore irréversible et soient donc handicapées à vie, et les audioprothésistes en savent quelques chose, c’est une autre histoire (triste).

Je suis étonné de la dualité de l’intelligence humaine : d’un côté des équipes de chercheurs développant sans cesse des solutions auditives pour améliorer la vie des malentendants, de l’autre des équipes non moins qualifiées cherchant à détruire l’audition…

Description du joujou en question et potentialités (!).

Juste un petit post rapide pour vous signaler la parution du Science et Vie Junior (SVJ) de Février 2010 avec un dossier « Les étranges pouvoirs du son ». Egalement un article en page 52 « Génération mp3: bientôt tous sourds ? », très didactique, pas trop gnan-gnan (ce n’est pas rien pour le public visé), avec des jolies photos… de zones mortes !

La prochaine fois, j’espère vous parler du gadget n° 1102 de Pif-Gadget de juin 2052 « Fais pousser tes cellules ciliées dans un verre d’Orangina ! »

Glop ? pas glop !

Accidents du travail et bruit au travailL’INRS a publié un recueil de fiches présentant des exemples de solutions de réduction du bruit au travail, en Janvier 2008. Venant en complément du guide sur les techniques de réduction du bruit en entreprise publié par l’INRS fin 2006, cet ouvrage nous livre, grâce à la force de l’exemple, des outils pour une pratique concrète de la prévention en entreprise.

Après avoir publié, en septembre 2006, un ouvrage fort remarqué sur les techniques de réduction du bruit en entreprise, document qui mettait volontiers l’accent sur la méthodologie de choix des solutions, l’INRS enrichit son offre documentaire sur ce sujet en publiant un complément pédagogique à ce guide, à la faveur d’un recueil de fiches présentant des exemples de solutions. Ouvrage pour le moins concret puisque chacun des exemples présentés illustre une pratique réelle de la prévention en entreprise.

Au regard de l importance du bruit dans les accidents induits de travail, ils me semblent important de proposer un maximum de techniques susceptibles de diminuer la nuisance sonore en entreprise. La directive 2003.10 CE vient étayer ces propos en proposant des obligations en terme de protection des travailleurs.

Les applications industrielles présentées dans ce recueil reflètent la grande variété d’actions possibles et leur adaptation à un objectif de gain optimal. Les approches consistant à agir sur la source de bruit et celles liées à l’organisation ont également été privilégiées. Différents critères « d’exemplarité », tels que le niveau de performance acoustique par rapport à la difficulté du contexte, le degré de simplicité ou l’originalité ont aussi influencé la sélection des exemples. Enfin, suivant en cela les bonnes pratiques de prévention, les solutions individuelles sont pratiquement ignorées. De fait, si quelques exemples de cabine sont présentés pour leur aptitude à illustrer des actions globales d’aménagement d’unités, en revanche, aucune solution de protection individuelle contre le bruit (PICB) n’est proposée.

Simples et concises, les fiches sont copieusement agrémentées de schémas ou photos détaillant la réalisation mise en œuvre ; la plupart du temps, une estimation du gain acoustique – une valeur « avant » et une valeur « après » réalisation – est disponible. Qui plus est, des remarques pratiques attirent l’attention sur les précautions à prendre en compte ou sur les gains connexes apportés par la solution, par exemple au niveau de nuisances autres que le bruit ou sur un aspect pratique.

Livre citée : Techniques de réduction du bruit en entreprise – Exemples de réalisation – INRS – 1ère édition – décembre 2007 – Réf. INRS ED 997 – ISBN 978-2-7389-1636-5

Bienvenu

Bienvenu chez Blog-Audioprothesiste.fr !

Qui Sommes nous ?

Contactez nous !

Je contacte Sébastien
Je contacte Xavier
Je contacte Jean Michel