LAFON 40 LE TEMPS ET L’OREILLE : 17 VÉRITÉS (VÉRITÉ N°17)

Je viens donc de redécouvrir un texte qui devrait plaire à beaucoup d’entre nous. Ce texte s’intitule « le temps et l’oreille : dix sept vérités ». Il fait partie d’un recueil de 34 textes compilés par le Professeur J.C. LAFON, écrits par lui ou parfois en collaboration, édité par la Faculté Mixte de Médecine et de Pharmacie de Besançon, service d’Audiophonologie. Ce recueil se nomme « Échantillonnage de textes ». Il n’a pas de date d’édition, mais d’après les années données pour chacun des textes, j’en déduis qu’il n’a pas pu être édité avant 1992.

Ce thème « Le temps et l’oreille : dix sept vérités », page 71 à 87 du recueil, a été exposé par le Professeur J.C. LAFON à MADRID en novembre 1982. A noter qu’on peut le trouver, grâce au travail de synthèse de Monsieur Paul VEIT, dans les CAHIERS DE L’AUDITION Volume 11 de novembre/décembre 1998 N°6 pages 25 à 31. Monsieur Paul VEIT était un de nos remarquables aînés et ami du Professeur J.C LAFON.

Voici ce texte, vérité par vérité. Les parties soulignées le sont également dans le texte du Professeur J.C. LAFON :

« 17. L’enfant sourd doit être appareillé pour capter les informations temporelles. L’oreille est un capteur et calculateur de temps.

Une conception temporelle de l’audition donne une nouvelle dimension aux problèmes de l’enfant sourd. L’enfant a des difficultés de parole et de langage verbal, mais aussi de statique dans ses déplacements, d’imagination dans ses gestes, ainsi que dans la conception des images du monde extérieur d’où le temps est absent. L’appareillage concerne aussi ces aspects psycho-physiologiques. Redonner une perception acoustique, si pauvre soit-elle, c’est aussi apporter du temps intégrable.

En physiologie auditive :

 – La sensation de hauteur est donnée par la périodicité car l’oreille calcule la fréquence.

– La fréquence est une donnée arithmétique calculée par l’oreille.

– L’oreille est un capteur de temps

          elle transmet les temps qu’elle ne peut intégrer,

          elle intègre les temps que le système nerveux ne peut recevoir,

         elle est sensible à la vitesse de variation du signal, dérivée du temps.»

Page 80, le Professeur J.C. LAFON a écrit en espagnol l’intitulé de cette VÉRITÉ N°17 : « Al nino sordo debe equiparsele con el aparato adecuado para captar las informaciones temporales. El oido es un captador y calculador de tiempo.» ainsi que le titre générique de son texte « El tiempo y el oído : 17 verdades ».

A bientôt pour une autre balade ! Celle qui va nous emmener, petit à petit, de l’audition au langage. Toujours à partir de ce que le Professeur Jean-Claude LAFON a pu en dire. Restez avec moi, s’il vous plaît, cela en vaut la peine. Accrochez-vous car c’est réellement une autre dimension qui va s’ouvrir devant vous !

 

JYM

 

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenu

Bienvenu chez Blog-Audioprothesiste.fr !

Qui Sommes nous ?

Contactez nous !

Je contacte Sébastien
Je contacte Xavier
Je contacte Jean Michel