LAFON 81 EN DIRECT DE 1994 (9)

Nous sommes fin mai 1994. Je suis tout heureux car j’ai réussi à obtenir du Professeur Jean-Claude LAFON qu’il intervienne durant deux jours au siège parisien de l’entreprise pour laquelle je travaille. Une petite dizaine d’Audioprothésistes est là pour l’écouter. J’enregistre ses paroles sur cassettes à bande magnétique. Ce que je vous propose en est une retranscription écrite, non in extenso car malheureusement certaines cassettes s’avéreront de mauvaise qualité et donc inaudibles à l’écoute. Je m’en veux encore !

Professeur Jean-Claude LAFON :

« L’audition permet à la parole d’évoquer des images abstraites qui appartiennent au langage et, pour l’expression, de produire une parole qui permet d’être perçue par l’audition d’un autre. L’audition c’est l’élément intermédiaire tout à fait fondamental pour accéder à un langage verbal = construit.

Phonème caractéristique, c’est savoir dans quelle mesure la structure phonétique (r,l,s, t par exemple) était placée en situation pour, si ce phonème n’est pas perçu, que le mot soit confondu avec un autre. Il y a plus de consonnes que de voyelles dans l’écrit. Il y a presque autant de voyelles que de consonnes dans le français parlé. Il y a beaucoup plus de voyelles que de consonnes dans le français grammatical. Dans les phonèmes caractéristiques, les consonnes sont tout à fait fondamentales par rapport aux voyelles. L’information est essentiellement obtenue par les consonnes. Pourcentage d’information apporté par les consonnes = 72%, par les voyelles = 28%.

Dans une prothèse il est important que les consonnes soient bien perçues. Les voyelles sont secondaires, d’autant plus secondaires que ces structures vocaliques se lisent très bien en lecture labiale (à la différence des structures consonantiques qui se lisent très mal en lecture labiale).

Les transitions phonétiques. Fréquence des transitions phonétiques, étude faite sur 2000 transitions : a-r 41 / i- l 36 / p-a 31 / l-a 28 / a-v 27 / a-l 23 / v-é 22 / è-l 20 / s-è 18 / s-i 18 / t-r 17 / è-p 17 / u-i 17 / w-a 16 / m-an 16 / n-ou 15 / è-s 15 / o-v 15 / è-t 14

Les transitions phonétiques : j’ai relevé les « a » qui précèdent un « r », les « i » qui précèdent un « l », les « p » qui précèdent un « a », les « l » qui précèdent un « a », etc… Le « a » étant le plus fréquent, le « r » suivant, le « ar » va être très fréquent. Mais le « ra » est de très loin moins fréquent. Donc « ra » est beaucoup plus signifiant que ne l’est « ar ». ar / il / pa / la / av / al / ré / el / vé / sé / si / trè / ép / pui / oi /man/ mou / or / ette … sont préférentiellement présents. Si on entend un son de voyelle et un « r », il y a toute chance que ce soit un « ar », c’est ce qui est le plus fréquent, c’est la première chose qui va venir à l’idée

JYM

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenu

Bienvenu chez Blog-Audioprothesiste.fr !

Qui Sommes nous ?

Contactez nous !

Je contacte Sébastien
Je contacte Xavier
Je contacte Jean Michel