Les aides auditives, plus fortes que les « tranquilisants » !

donne ton avis
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Depuis les études ACOUDEM de 2007, l’audioprothésiste sait qu’il participe à la santé mentale des Français. En effet, le port d’aides auditives réduit de 2.6 l’apparition de démence, y compris les pathologies type « ALZHEIMER ».

Alors, que les aides auditives réduisent la survenue de ce type de pathologie, on apprend la semaine dernière que les « tranquilisants » facilitent « l’installation » de ces maladies du cerveau.

La vidéo suivante nous alerte sur le danger de l’usage de tranquilisants à long terme.

 
Les tranquillisants favoriseraient Alzheimer par BFMTV

 

Sébastien GENY

Audioprothésiste D.E. Ingénieur Santé ILIS fondateur du blog-audioprothesiste.fr formateur groupe ENTENDRE

3 thoughts on “Les aides auditives, plus fortes que les « tranquilisants » !

  1. Bonsoir Benj ! Oui, vous avez raison ! Je me suis emballé ! Ma mémoire m’a joué des tours (aïe !) et j’ai effectivement confondu risque d’apparition d’une démence et effet protecteur de l’aide auditive sur l’apparition d’une démence… Merci de votre oeil avisé et de votre commentaire !

    ceci ne m’empêche pas de compulser revues et livres sur le sujet pour répondre à votre question plus que légitime !

  2. Il me semble que l’apport de l’aide auditive dans la diminution du risque de démence n’est pas (encore) prouvé. (cf conclusion de l’étude citée ci dessus). En revanche il est prouvé que l’hypoacousie favorise des pathologies type démence. SI vous connaissez une étude scientifique, fiable, qui montre que l’adaptation et le port régulier d’aca permet une diminution du risque de démence, je serais très interessé de la lire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Faire apparaître l'effet du CROS/BICROS de phonak avec un AURICAL+

dim Oct 9 , 2011
La miniaturisation des systèmes de liaisons sans fils, appelé IBAN chez PHONAK, permet des prouesses techniques comme la transmission en "temps réel" de l'information provenant d'un microphone satellite, installé à 15/20 cm de l'appareil auditif. Ce dispositif appelé CROS/BICROSS sans fils est utile dans le cas des cophoses unilatérales. Jusqu'à présent, les patients/clients porteurs d'une SSD ne pouvait être équipé que d'un :<br /><br />