Rassurez-vous, je ne répondrai pas à la question 😉

Je voulais juste vous faire part d’un réglage caché dans les profondeurs d’un logiciel, et auquel on accorde plus ou moins d’importance, ou dont on ne soupçonne pas l’impact.

Il s’agit du réglage « Priorité aux phonèmes » et « Priorité à l’enveloppe » chez Bernafon, sous le réglage générique « Speech Cue Priority » (Priorité aux indices de la parole) de « l’ancien », mais aussi du « nouvel » Oasis Nxt.

Ce logiciel (le Nxt) permet de régler les aides auditives Zerena.

Vous êtes certainement confrontés, comme moi à des remarques de patients se plaignant de consonnes « explosives », notamment les phonèmes /s/ et /ch/, et dans une moindre mesure les plosives. Ces patients peuvent avoir du mal à décrire leurs sensations, en s’arrêtant à « une voix trop forte » ou « qui claque ». Ce phénomène est encore plus marqué à l’écoute de la TV, certainement à cause de la réduction de dynamique du signal vocal, qui a déjà tendance à « remonter » les vallées de la parole.

Un geste prothétique souvent effectué est d’aller brider plus ou moins le MPO, ou bien d’enclencher une réduction des transitoires plus importante via le réducteur de bruits impulsionnels. Dans le plus extrême des cas, de diminuer le gain ou d’augmenter la compression. A la rigueur, la réduction du gain finirait par avoir un effet, mais c’est bien excessif. Les autres réglages ont très peu d’impact, ou pas du tout.

Mais que fait cet appareil, mais également quelques uns de ses concurrents (je citerai par exemple le Widex Unique, qui présente le même phénomène) ?

Voici, dans le cas du Zerena 9, une mesure effectuée à RSB -5dB, après séparation de la parole et du bruit, à l’entrée du microphone de l’appareil (donc avant amplification) :

Dans ce cas précis, la parole (NFIMfrench = voix française de l’ISTS) est à 65dB SPL et le bruit (un babillage de 4 ISTS) à 70dB SPL.

 

Voici l’extraction après amplification par l’appareil, en laissant le réglage par défaut « Phoneme Priority » :

 

Pas besoin d’être grand clerc :

  • le réducteur de bruit dans les vallées du bruit (appelé DAC chez ce fabricant), est sur « Confort » et fait bien son boulot.
  • Par contre, vous constatez aisément l’effet de la priorité aux phonèmes sur les pics de la parole, notamment sur le /ch/ à 6 secondes qui est littéralement explosif…

La modification du MPO, du réducteur de transitoires ou de la compression, n’ont pas d’impact sur ce phénomène.

La seule possibilité, et qui fonctionne très bien, et de donner la priorité à l’enveloppe du signal, donc de ralentir la compression :

Et là, on revient à quelque chose beaucoup plus doux aux oreilles de cette patiente :

 

« C’est peut être un détail pour vous, mais pour elle ça veut dire beaucoup. Ca veut dire qu’elle était libre,… ».

Je me calme… merci Michel BERGER, merci France GALL. R.I.P.

 

Voilà, voilà, je plombe l’ambiance…

Ce phénomène :

  • est invisible à la MIV (trop lente, ou « moyennante »),
  • pas forcément mal supporté par tous les patients, mais surtout ceux à faible dynamique,
  • pas toujours réglable (je n’ai pas trouvé la parade chez d’autres fabricants),
  • peut induire des réglages inappropriés.

 

Bonne année 2018 à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenu

Bienvenu chez Blog-Audioprothesiste.fr !

Qui Sommes nous ?

Contactez nous !

Je contacte Sébastien
Je contacte Xavier
Je contacte Jean Michel