NAL NL2 !

Bon, je peux le dire maintenant sans me vanter… j’ai toujours soutenu NAL NL1, depuis le début, j’ai été un fan à l’époque où d’autres juraient que FIG 6 ou DSL i/o v3 étaient meilleures. Pourquoi j’y ai toujours cru : tout simplement parceque le « background » audiologique était déjà puissant !

D’abord une cohorte importante ! Qu’on le veuille ou non, Dillon a toujours eu des échantillons massifs, capables d’affirmer que tels ou tels réglages apportaient un confort, une intelligibilité, une discrimation supérieure.

Et puis des vérités qui nous étaient jetées à la figure, mais que personne ne voulait voir (et ça,  bien avant MOORE en 2003 !) : qu’un gain sur une perte supérieure à 70 dB à 4 KHz ne sert presque à rien (attention selon certains critères)… Moi à l’époque, cela m’avait retourné !

Et surtout, une chose inavouable : NAL NL1 (pour NAL Non Linéaire v1) était simple et nous prescrivait des gains d’insertions à la volée, et qu’on le veuille ou non (en retournant en 2003) avec une justesse proche de 60 % sur connexx. A noter, tout de même, qu’in vivo, NAL NL1 m’a toujours paru un peu fort  pour mes clients.

Et puis voilà… NAL NL2 !

Alors en vrac pour vous faire plaisir :

  • Une prise en compte de l’appareillage pédiatrique (histoire de marcher sur les plates bandes de DSL i/o).
  • Une prise en compte des « dead régions », des zones inertes cochléaires.
  • Une prise en compte des premiers appareillages…

Voici une série de graphiques qui permettent de comparer NAL NL1 vs NAL NL2

nal_nl2Et pour les experts curieux, une présentation powerpoint [en] sur NAL NL2 : ici

Et dire que je commençais à m’émanciper des gains d’insertions pour commencer à lire mes résultats sur SPLogramme…

Comments (7)

  • Les formules de calcul sont finalement un peu comme la politique: ça passionne tout le monde, mais au final, 60% des gens ne votent pas… Nous sommes tous un peu pareils, nous adaptons nos réglages un peu avec les formules et beaucoup à l’expérience. Et finalement NAL c’était ça au départ: l’utilisation d’une cohorte statistique qui donnait de bons résultats sans forcément de profonds fondements audiologiques.

  • Ca fait un peu ping pong là ! Je ne sais que penser de cette mesure de SSI ou de son estimation. J’avais discuté un jour avec Stéphane GARNIER qui expliquait que globalement on pouvait faire confiance aux valeurs estimées.

    Ceci dit un SSI bas est preuve d’une hypersensibilité « psychologique ». Ca donne des informations sur l’approche du client. Je pense que ne pas réaliser cette mesure, c’est passer à côté d’informations primordiales…

    Pour revenir à NAL NL1, tout du moins sur AURICAL, ça comprime quand même à proximité du SSI 😉 sur le SPLogramme si si !

  • Oui, les fabricants utilisent les SSI. Mais dans le module REM des chaînes de mesure, les cibles REAR NAL-NL1 dépassent fréquemment les SSI sur le SPLoGramme aux forts niveaux…
    Ce n’est pas le cas de DSL qui comprime à l’approche du SSI. Le NAL doit penser (peut être à raison) que le SSI est trop… subjectif !

  • Je suis d’accord pour l’observation. Néanmoins, je pense qu’aux niveaux de précisions exposés, ne pas inclure le SSI me paraît bizarre… quoique…

    Pour les diverses adaptations de NAL NL1 sur connexx, aventa, phonak and co, je remarque que les pré-réglages changent en fonction de l’UCL saisi…

    A suivre…

    Ah si, il ne parle pas de SSI dans NAL NL2…

  • Ce qui est sûr, c’est que tous les logiciels qui utilisent Nal-nl1 tiennent compte de nos UCL… les logiciels… Mais dans le lien .pot que tu donnes, je ne vois pas trace d’une utilisation d’un inconfort mesuré pour les calculs des CR. Mais bon… 148 pages, j’ai des excuses !

  • Salut Xavier, tu es sur que NAL NL1 prenait un UCL Statistique ? Je suis surpris, je pensais justement que les modifications du seuil subjectif d’inconfort sur l’audiogramme tonal modifiaient la courbe de réponse théorique NAL NL1 dans les hauts niveaux d’entrée. Tout du moins, c’est ce que connexx fait (SIEMENS a peut être modifier la réponse du NAL NL1, je ne sais pas…).

    Pour ma part, je pense que NAL NL1 prend des valeurs statistiques si UCL n’est pas entré. Si l’UCL est rentré, NAL NL1 modifie alors les courbes de réponses théoriques…. Enfin je crois…. 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.