Le développement des mesures in-vivo par les aides auditives (mesure du RECD ou du niveau de sortie) a vu l’arrivée d’une nouvelle notion: le chemin électrique.
En effet, les mesures dans le conduit réalisées par ces nouvelles aides auditives le sont par un signal émis par l’écouteur, et non par un haut-parleur de champ libre. On parle donc ici du « chemin électrique » par opposition au « chemin acoustique ».

7

Dans son livre « La machine à écouter » (Masson, 1977), l’acousticien E. LEIPP décrivait un cas (p. 166) rapporté par un certain RADAU en… 1867:
(je cite) « Une dame, assez sourde pour ne pas comprendre la parole normale, se faisait accompagner par sa bonne qui jouait du tambourin pendant qu’on lui parlait: elle percevait alors chaque mot ! ». A l’époque, cette dame passait au mieux, pour une « originale », au pire, pour une folle !

4

Je viens de découvrir une fonction que je ne connaissais pas dans la dernière version 2.4 de iPFG (PHONAK) :
Lors de la sélection d’un appareil Audéo YES, si la coque d’écouteur fabriquée est de type Slim Tip (type coque d’intra, fermée à l’entrée) ou cShell (coque transparente pleine ou totalement évidée, ouverte à l’entrée), le logiciel préconise un évent AOV (évent optimisé acoustiquement). Cet évent est choisi lors de la commande.