Les années 80/90 chez PHONAK :

Je me souviens avec émotion de mes premiers émois d’audioprothésiste : l’ouverture des petits livrets estampillés PHONAK qui nous promettaient de nous instruire des lois de l’audioprothèse ! Et bien force est de constater que plusieurs années après, un vif ntérêt s’empare de moi à la lecture de ces antiques écrits ! A croire que rien n’a changé : tout est là ! Je ne peux que vous inviter à compulser ses dossiers à la gloire de nos illustres prédécesseurs, qui jouaient du coude acoustique et de l’effet Horn pour maximiser le résultat prothétique !

Bref à lire !

télécharger les Focus

J’ai toujours cherché à améliorer sans cesse le site qui souffrait d’une trop grosse complexité avec des menus à rallonge. L’âge aidant, la sagesse m’a amené à créer 3 sites :
FRANCEAUDIOLOGIE.FR dédié aux actualités des professionnels de l’audition.
AUDIORECRUT.COM qui permet de poster de façon aisé des offres d’emplois en audiologie.
AUDIPEDIA.FR qui veut devenir le wikipedia de l’audition.

Bref, plus de services, beaucoup plus visible et lisible, fluide !
J’espère ainsi contenter tout le monde !
Bon surf !

On l’attendait depuis tellement longtemps… c’était un peu le serpent de mer de l’audioprothèse… la compression fréquentielle ! le Pr Lafon en parlait déjà : la transposition avec la prothèse alpha, il l’avait théorisé !

Et puis PHONAK l’a fait. Un outil dédié au début aux pertes auditives sévères et profondes, aux pentes de ski, est désormais de série sur les aides auditives destinées aux presbyacousiques. Personnellement, je remercie PHONAK de nous fournir un outil « audiologique » qui replace l’audioprothésiste au centre de l’appareillage et qui lui permet d’exercer son talent de rééducateur de l’ouïe. A l’heure des pratiques « commerciales » douteuses, PHONAK a pris le parti d’aider l’audioprothésiste à conquérir ses lettres de noblesse, prouvant que l’appareillage auditif est une question de dosage, de technicité, de conseil et surtout de patience pour le client !

Après ce premier paragraphe dithyrambique, vous me direz que nous n’avons pas avancé d’un pouce sur la compréhension de la compression fréquentielle… globalement, cet algorithme permet de comprimer les segments aigues de l’amplification à partir d’une fréquence de coupure, déterminée par rapport à la morphologie du seuil d’audition.

Sur les cas testés, j’utilise la compression fréquentielle sur les presby (avec des pertes dépassant 60/65 dB HL  à 4 KHz) à partir de 4 KHz à 10 jours (après la pose des aides auditives), puis à 3 voir 2 KHz en fonction de la capacité d’adaptation du patient, ce qui m’évite de mettre du gain qui nuit à la qualité sonore ressentie. Autre avantage : moins de Larsen !

L’adaptation de cet outil nécessite un dialogue riche avec le client : il serait intéressant de mettre en place en parallèle un protocole d’adaptation. En tout cas, nous rentrons dans une ère nouvelle !

La classe !

Le dernier CONNEXX by Siemens audiologie est bluffant à plus d’un titre. En effet, il reconnait si les écouteurs déportés type RITE ou RIC sont de la bonne génération !!! Ainsi l’erreur n’est plus permis ! Je suis plus que surpris par cette fonctionnalité ! Bravo SIEMENS !

C’est lamentable quand je regarde ce que j’avais prévu l’année dernière… En fait, j’ai vu un peu trop grand…

Bon on va donc essayer d’être plus réaliste cette année :
1. De moins en moins de place pour les jeunes audios : là je pense pas me planter les grandes villes arrivent à saturation… Et le fameux effet « volume » tarde à arriver ce qui n’entraîne une chute des prix. Les villes que je vais qualifier de secondaires commencent à être saturées (moins de 30k habitants). Un effet pervers de la réduction de marché pour les jeunes est la démultiplication des centres dans la mesure où le principal ne suffit à se payer… Ce qui provoque une augmentation des charges à chiffre d’affaire égal.

2. Les nouveaux entrants auront du mal à créer leur réseau pour la même raison que les jeunes diplômés qui s’installent. En effet, la vague des papyboomers se fait attendre. La crise prévue en 2009 verra un marché croitre de 5 % au lieu des 13 % prévu.

3. Le bluetooth sera la vrai star de l’année. Il est différenciant au niveau de l’achat pour le patient et de plus, il est efficace et simple à l’usage ! A suivre.

Test auditif gratuit

test auditif gratuit.....

Il existe deux poids deux mesures au niveau des tests auditifs gratuits proposés par les grands réseaux d’audioprothèses. Je suis ennuyé par la légalité de ces tests. En effet, on ne doit pas en tant qu’audioprothésistes proposer un test auditif en dehors du circuit médical (c’est l’ORL qui dépiste…) Je remarque que beaucoup de mes collègues pratiques l’audiométrie tonale oreille par oreille et s’en vante via la publicité… Je ne sais que penser. Pourquoi certains le feraient et pas d’autres…. J’ai l’impression qu’aujourd’hui si on ne propose pas ce test on perd du traffic au niveau de son centre… Qu’en pensez vous ? pratiquez vous ce test ?

Bienvenu

Bienvenu chez Blog-Audioprothesiste.fr !

Qui Sommes nous ?

Contactez nous !

Je contacte Sébastien
Je contacte Xavier
Je contacte Jean Michel