Simulateur de perte auditive

Xavier nous a fait une démonstration d’un logiciel à usage statistique à destination de nos chères têtes blondes ! Au grès de mes pérégrinations « webistiques », je vais vous faire partager la découverte d’un  logiciel de simulation de perte auditive  executable permettant aux accompagnants de saisir les difficultés de communications inhérentes à la perte de l’audition partielle à sévère.

donne ton avis
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Xavier nous a fait une démonstration d’un logiciel à usage statistique à destination de nos chères têtes blondes ! Au grès de mes pérégrinations « webistiques », je vais vous faire partager la découverte d’un  logiciel de simulation de perte auditive  executable permettant aux accompagnants de saisir les difficultés de communications inhérentes à la perte de l’audition partielle à sévère.

Vous pouvez télécharger le logiciel ici : http://bit.ly/MvKiFG

Dans le cadre d’une démarche de conseils auprès de l’entourage du malentendant, cet outil est à privilégier pour faire prendre conscience aux parents, à la compagne ou compagnon des difficultés quotidiennes rencontrées par le malentendant.

Avantage de ce logiciel par rapport à ceux proposer sur les plateformes de programmation des fabricants :

  • l’indépendance vis à vis des plateformes fournisseurs… En ces temps obscurs, il est intéressant de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier 😉 !
  • La possibilité de régler finement les paramètres de la défaillance auditive : amplitude de la perte, dégradation fréquentielle de l’audition, sélectivité fréquentielle de l’oreille !
Ce qui m’a toujours déçu dans les simulateurs de perte auditive actuelles, c’est qu’ils n’intégraient pas le « flou » du à la réduction de la sélectivité fréquentielle dans le cas de pertes auditives neuro-sensorielles : c’est désormais chose faite !
cherry on the cake (mouarf elle est bonne celle là !), on peut simuler la perte avec les fichiers sonores que l’on désire ! il suffit juste de rebaptiser vos fichiers :
  • speech.wav
  • music.wav
  • noise.wav
Bon, attention, n’oubliez pas de transférer vos fichiers en format propriétaire windows (wav).
Ainsi une fois que vous aurez exécuté le logiciel, vous tomberez sur la page suivante :

Le tableau suivant permet de régler les paramètres du logiciel pour « mimer » des pertes auditives selon l’échelle que nous connaissons bien : légère à sévère dans les hautes fréquences !

Hearing niveau de la perte largeur de la bande passante de la perte auditive détail spectral
Normal 0dB 20,000Hz 1 bark
Mild -25dB 5,000Hz 2 bark
Moderate -50dB 2,000Hz 3 bark
Severe -75dB 1,000Hz 4 bark

Bonne démonstration !

Sébastien GENY

Audioprothésiste D.E. Ingénieur Santé ILIS fondateur du blog-audioprothesiste.fr formateur groupe ENTENDRE

5 thoughts on “Simulateur de perte auditive

  1. Si je me souviens bien de mes cours moi aussi, l’échelle des barks a été définie par Zwicker, avec le concept de « bandes critiques ». Elle associe une bande critique à un bark. Pour Zwicker il y avait 24 « bandes critiques », donc 24 Barks. Ex: la bande 3150Hz est à 16 Barks et fait environ 450Hz de largeur.
    Plus on va vers les HF, plus les bandes critiques s’élargissent. Les premières bandes critiques (de 0 à 4 Barks) font env. 100Hz de large.
    Ce logiciel semble donc être capable de simuler l’élargissement des filtres auditifs au fur et à mesure que le seuil diminue. La résolution d’un son complexe par la cochlée, au lieu de se faire sur 1 Bark (meilleur théorique), va alors se faire sur 2, voire 3 Barks (perte de sélectivité).
    Voir ce doc en français pour l’échelle des Barks:
    http://www.blog-audioprothesiste.fr/wp-content/uploads/2010/03/MUS3321_cours05_sonie_complex-1.pdf

    En réalité, les « filtres cochléaires » ont été remesurés plus étroits ces dernières années (échelle ERB, en Cams cette fois…).

  2. Avez vous des précisions sur l’unité « Bark » et sa correspondance ? … Je cale un peu et/ou devait être absent ce jour la en cours 😉 … Wiki n’est pas très clair la dessus ou trop succinct …
    Merci d’avance …

  3. Le coup de la perte de sélectivité est bien pensé et unique en son genre. Manque juste le recrutement: les publicitaires savent faire gênant à niveau moyen, ça doit pouvoir être implémenté dans ce simulateur et ce sera presque parfait.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

La réaction attendue de l'UNSAF

ven Juin 29 , 2012
Luis Godinho avait promis que le syndicat des audioprothésistes communiquerait  sur le rachat d'AuditionSanté par Sonova après la tenue de son Conseil d'Administration le 18 juin dernier.<br /><br />