You have activated a Bronze+ WP Symposium feature, but you have not entered your Activation Code. Get one on the Membership page on the WP Symposium website.

Posts Tagged ‘bruit’

200 décibels sous les mers

Written by xavdelerce on . Posted in bruit, Investigations audiologiques

Supporteriez-vous de vivre dans un niveau sonore permanent de 90dB SPL (bien qu’un niveau exprimé en dBa ou dBc soit plus approprié) avec des pics fréquents allant jusqu’à 150dB SPL ?
Non, bien sûr… et pourtant, ce milieu sonore existe, et bien sûr, c’est l’homme qui en est reponsable: c’est le milieu sous-marin.
Sans vouloir brandir la carte du WWF, mais par curiosité, je vous conseille vivement la lecture du n°1100 de Science & Vie du mois de mai 2009 (je suis un peu à la bourre…), et plus particulièrement l’article « Alerte au vacarme sous-marin » de la page 78, que vous pouvez acheter en ligne.
Vous y découvrirez l’énorme incidence des bruits mécaniques produits par l’homme sur le milieu marin: moteurs de bateaux, sonars, déflagrations sous-marines de la recherche pétrolière, etc…
Ce niveau sonore intense serait responsable de l’échouage sur les plages de nombreux cétacés par les destructions cochléaires induites. Vous découvrirez la technique permettant de mesurer l’audition des dauphins. Et pour ces espèces marines, pas d’audition = mort…
Incidemment, on apprend que certains niveaux sonores peuvent dépasser 240dB, mais attention, l’échelle sous marine n’utilise pas le même niveau de référence que l’échelle aérienne (1μPa dans l’eau contre 20μPa dans l’air), vous trouverez plus d’explications sur les échelles de niveaux sonores aquatiques sur ce site.

XD

Voilà qui va donner du grain à moudre à …

Written by Sébastien GENY on . Posted in Astuces sur les appareils

Resound qui nous a proposé sur AZURE et DOT 30, la directionnalité naturelle ! En effet, French hear it proposait un article en Juin sur le traitement différencié par le cerveau lors d’une conversation dans un milieu bruyant.

Ainsi, l’algoritme « directionnalité naturelle », qui différencie le mode de captation de l’oreille droite et de l’oreille gauche en cas d’ambiance bruyante, semble répondre au fonctionnement normal du cerveau, qui permet de transformer la voix en objet acoustique, dans une ambiance bruyante.

A lire absolument.


Les commentaires récents

xavdelerce

|

Non, j’ai bien dit « oreille gauche ». Cette (ces) oreille(s) coule(nt), et on est en permanence à la limite de l’otite. Dans l’idéal, si l’on voulait corriger les BF à gauche, pas de secret, il faudrait fermer. J’ai peur d’enclencher un cycle d’infections. Ensuite pour les HF à gauche: une correction qui démarre après 2KHz et qui s’arrête à 3KHz, c’est bien peu.
Tu comprends ma question: pas vraiment de possibilité de corriger BF et une bande passante HF très réduite, le tout associé à une intelligibilité finalement de bonne tenue (90%@40dB HL).
Alors oui, éventuellement un « petit » BiCROS.

leblanc

|

Je pense que tu veux dire « pas recommandé de fermer l’oreille droite »? Rien n’empêche d’essayer d’appareiller la droite et voir comment réagit l’oreille, en cas de suintements evidemment, passer en bicros.
L’OG est bien sur à appareiller à mon avis, en prévoyant un appareil compatible en bicros

genyseb2

|

Bien vu ! Et merci pour tes explications ! Bonne années !!!!!

xavdelerce

|

En cherchant « scoring span test » sur Google, on trouve pas mal de choses, notamment ce doc qui revient souvent.

Instagram @Audioprothese