Les plus anciens syndicats dataient d’avant la création du diplôme d’état d’audioprothésiste par la loi de 1967. A cette époque les aides auditives étaient distribuées dans les campagnes, par des représentants de commerce (les « itinérants »), par des pharmaciens (ayant parfois suivi une formation), par des opticiens, par des « acousticiens » (les « exclusifs »), par des commerçants de matériel électronique (TV radio etc..) dans leur magasin.