Toujours plus vite, plus « link »… plus encombrés !

Il y a très longtemps, à une époque préhistorique de l’audioprothèse (pour vous dire, ça datait au moins de la première guerre… du Golfe !), sont arrivés les premiers appareils auditifs « programmables». Chaque fabricant livrait alors sa petite console permettant de programmer ses merveilles. Il y a eu d’abord Bernafon (système PHOX) que j’ai découvert avec émerveillement en TP, puis très vite SIEMENS, WIDEX, PHONAK, toujours avec leurs valisettes de programmation qui commençaient à faire lourd et désordre sur nos étagères !

donne ton avis
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Il y a très longtemps, à une époque préhistorique de l’audioprothèse (pour vous dire, ça datait au moins de la première guerre… du Golfe !), sont arrivés les premiers appareils auditifs « programmables». Chaque fabricant livrait alors sa petite console permettant de programmer ses merveilles. Il y a eu d’abord Bernafon (système PHOX) que j’ai découvert avec émerveillement en TP, puis très vite SIEMENS, WIDEX, PHONAK, toujours avec leurs valisettes de programmation qui commençaient à faire lourd et désordre sur nos étagères !

Et puis Noah est arrivé, et avec lui HIPRO, puis NOAHLINK plus rapide, sans fil et SURTOUT un seul système de programmation !!

Tout le monde avait réussi à s’entendre sur un standard commun, sans contrainte légale, phénomène rare dans le monde de l’industrie.

Tout cela aurait pu durer encore, on aurait pu prévoir un successeur type « SuperNoahLink » encore plus rapide pour un flux de données de programmation toujours plus conséquent.

Mais voilà, c’était sans compter sur le retour des interfaces de programmation fabriquants : iCube, ConnexxLink, ExpressLink, SpeedLink, Speedport, PFSConnect, etc…, ca va faire « geek » sur nos bureaux !

Tout cela pour quoi ? là où vous passiez 12 secondes à la programmation, vous en mettrez 7, et vous n’aurez plus dans certains cas de fils à connecter aux appareils. Mais il me semble que c’est le prochain standard Noahlink, patience…

Développer sa propre interface de programmation ne doit pas être un investissement à 2€, pour un retour sur investissement nul (la plupart de ces systèmes sont vendus peu chers, voire offerts). Où est alors l’intérêt ? Est-ce un moyen de « fidéliser » un peu plus les audioprothésistes à un fabricant ? L’apport est-il nettement supérieur à ce qu’offre Noahlink ?

Je suis preneur de toutes les remarques…

XD

xavdelerce

Audioprothésiste D.E. membre de la SFA, membre du CNA, créateur du https://leblogaudiologie.com/

10 thoughts on “Toujours plus vite, plus « link »… plus encombrés !

  1. Non, pas trop fan de WOW (world of Warcraft) 😉
    Concernant le futur standard de Noahlink, il me semble que c’est du  » sans câbles » et c’est déjà disponible.
    Concernant le mot « indépendant », j’ai dit qque chose de vilain?

  2. D’accord avec Xavier sur la recherche du standart, à la fois pour des raisons de pratique quotidienne et également pour rester indépendant des marques.
    Noah link me semble bien répondre aux besoins.
    Ca y est, le mot INDEPENDANT est lâché…autre discours…
    J’ai ouïe dire que starkey planchait sur une technologie de programmation sans connectique…
    XD serait-il un healer high lvl pour utiliser le langage de WOW????

  3. Je veux dire: la multiplication des systèmes bluetooth, y compris sur les appareils n’est pas des plus simple à gérer, et c’est encore plus compliqué lorsqu’il s’agit d’intervenir sur le matériel des patients (portables, GPS, etc…).
    Concernant « ab »: il est extrêmement facile de se dissimuler derrière un pseudo pour intervenir de cette manière. Il vaudra mieux tourner 7 fois la souris dans la main avant de cliquer sur « envoyer ».

  4. J’aime assez le coup du téléphone portable…
    Que celui qui a déjà réussi a appairer un système iCom sur le téléphone portable d’un patient aux menus « abscons », le tout du premier coup, me jette la pierre !!

  5. Surement un moyen de fidéliser les audio en effet. Puisque un émetteur bluetooth a souvent du mal à gérer plusieurs récepteurs sur un même poste, les fabricants pensent peut etre que l’audio ne fonctionnera qu’avec un type de connectique et la marque aura donc l’exclusivité de l’audio, pour des questions pratiques.

    ps: pour ma part, mon ICube bugg dès que mon téléphone portable sonne ou reçoit un sms… :-/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Papy fait de la résistance...

dim Juil 12 , 2009
Toujours vaillant, toujours fringuant, même s’il court moins vite que les jeunes Noahlink et ses clones (voir billet précédent), HIPRO est encore là !<br />Bon, même s’il sert une ou deux fois par semaine (par mois ?), il faut avouer que c’est du bon matériel. Jamais une panne (juste un petit fusible de temps en temps !), jamais il ne plante (essayez de débrancher une clé bluetooth/Noahlink et de la rebrancher sur un autre port USB…), il a tranquillement évolué au fil de ses firmwares successifs.<br />