Il y a très longtemps, à une époque préhistorique de l’audioprothèse (pour vous dire, ça datait au moins de la première guerre… du Golfe !), sont arrivés les premiers appareils auditifs « programmables». Chaque fabricant livrait alors sa petite console permettant de programmer ses merveilles. Il y a eu d’abord Bernafon (système PHOX) que j’ai découvert avec émerveillement en TP, puis très vite SIEMENS, WIDEX, PHONAK, toujours avec leurs valisettes de programmation qui commençaient à faire lourd et désordre sur nos étagères !